A PROPOS DE FES

Fès est une ville du Maroc central, située à 180 km à l'est de Rabat, entre le massif du Rif et le Moyen Atlas. Faisant partie des villes impériales du Maroc, elle a été à plusieurs époques la capitale du pays et est considérée de nos jours comme sa capitale spirituelle. Sa fondation remonte à la fin du VIIIe siècle, sous le règne de Moulay Idriss Ier. Son rayonnement international passé en fait l'une des capitales de la civilisation arabo-musulmane aux côtés de Bagdad, Damas, Cordoue, Istanbul, Jérusalem, ou Ispahan.
Fès s'étend sur trois secteurs : la ville ancienne (médina), classée au patrimoine mondial de l'UNESCO3, l'enceinte royale et les quartiers nouveaux, qui s'étendent de nos jours dans la plaine environnante. Sur le plan administratif, Fès est la 2e plus grande ville du Maroc avec une population de 1 112 072 habitants selon le recensement de 2014.



Vue panoramique de la ville de Fès

La ville ancienne (médina)

Fondée au IXe siècle par la dynastie et abritant la plus vieille université du monde. Elle comportait deux grands quartiers fortifiés et séparés par l'oued Fès : la rive des Andalous et celle des Kaïrouanais. Au XIe siècle, les Almoravides réunirent la ville à l'intérieur d'un seul rempart et, sous la dynastie des Almohades (XIIe et XIIIe siècles), la ville primitive (Fès el-bali) prenait déjà ses dimensions actuelles. Sous les Mérinides (XIIIe- XVe siècle), une ville nouvelle (Fès Jedid) fut fondée (en 1276) à l'Ouest de l'ancienne (Fès El-Bali). Elle abrite le palais royal, le siège de l'armée, des fortifications et des quartiers résidentiels.
La médina de Fès est considérée comme l'une des villes historiques les plus vastes et les mieux conservées du monde arabo-musulman. L'espace urbain non carrossable y conserve la majorité de ses fonctions et attributions d'origine. Elle ne représente pas seulement un patrimoine architectural, archéologique et urbain exceptionnel, mais elle véhicule aussi un mode de vie, des savoir-faire et une culture qui persistent et se renouvellent malgré les divers effets des mutations des sociétés modernes.


Le Souk de Fès

La ville nouvelle

Sous la direction de Lyautey et d'après les plans de l'architecte Henri Prost, une nouvelle ville se développe dans les environs de Dar Debibagh au sud de Fès Jedid. Si elle fut dans un premier temps le quartier résidentiel des Européens, la « ville nouvelle » a continué à se développer comme ville arabe moderne avec de nouveaux quartiers de villas. Les autorités, institutions et entreprises de services s'y sont installées.


Evènements culturels

Fès organise des manifestations culturelles importantes telles que le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, festival national de Fès de la musique andalouse … et Festival de Fès de la musique Soufie. Et elle a abrité également plusieurs congrès : c’est ce qui a amélioré l’activité touristique de la ville.


Festival de la musique sacrée à Fès

Monuments historiques

La maison de la culture

La maison de la culture Agdal en centre-ville comporte une salle de théâtre et de concerts, des salles d'exposition et une bibliothèque. La Galerie Mohamed Kacimi, construite par l'État et gérée par la ville propose des expositions d'art contemporain.

Université Al Quaraouiyine

La ville de Fès a toujours été considérée comme la capitale culturelle et spirituelle du royaume du Maroc. Elle a abrité pendant longtemps la seule université de l'Afrique du Nord après l'université Zitouna de Tunis.
L'université Al Quaraouiyine à Fès est certainement la plus importante dans l'histoire de la ville. Elle est l'emblème de la ville et son architecture est un des meilleurs représentant du style arabo-andalou. Son nom est issu de la communauté des 2000 familles urbaines kairouanaises (de Kairouan) qui s'était installée et avait fondé le nouveau quartier dans la ville.
Fondée au IXe siècle, elle a dès le départ bénéficié d’une mosquée et d’une université. À ce titre, elle peut postuler au titre de la plus ancienne université du monde, ou en tout cas le plus vieil établissement d'enseignement.



Université Al Quaraouiyine

La madrasa Bou Inania

Comme toutes les université de Moyen, elle a d'abord été théologique puis, comme la théologie définit le droit, juridique, elle a également joué un rôle de préservation et de diffusion de la langue arabe (linguistique, grammaire, rhétorique) et de traduction de textes (hébreu, grec, latin vers l'arabe). Elle est aussi une bibliothèque de manuscrits. Fondée en 1350 à 1355J.-C par le sultan mérinide Abou Inan est la plus célèbre de toutes les madrasas mérinides de Fès et du Maroc. Auprès de son rôle de collège d’enseignement et d’hébergement d’étudiants, elle devait remplir la fonction de mosquée de vendredi. Elle aussi pourvue d’un minaret de belle proportion et d’une horloge hydraulique (magana) dont le système de fonctionnement nous est encore méconnu.

La Zaouïa de Moulay Idriss

En plein cœur de Fès, non loin du souk Attarine, dans un monument qui est aujourd'hui l'un des plus vieux de la ville, repose Moulay Idriss II. Le tombeau de ce roi marocain, considéré comme le père fondateur de Fès, est l'un des plus beaux sites historiques de la cité. Construit au Xème siècle puis plusieurs fois rénové, ce mausolée s'étend sur 2 548 mètres carré et est communément nommé «la Zaouïa de Moulay Idriss ».


La Zaouïa de Moulay Idriss

Climat

Le climat de Fès est Méditerranéen, mâtiné de continentalité et subissant les influences atlantiques. Il est comparable à celui des villes du sud de l'Espagne, Cordoue notamment.
La ville, située dans la plaine du Saïs, entre le Rif, au nord et le Moyen Atlas au Sud, subit l'effet de versant des montagnes.
L'hiver est plutôt doux voire froid, et humide. Les minimales moyennes avoisinent les 4 °C, tandis que les maximales sont légèrement supérieures à 14 °C.
Le printemps est agréable. Des épisodes frais et pluvieux ne sont néanmoins pas à exclure, surtout en Mars.



Un restaurant à la ville ancienne de Fès

Le mois de mai marque généralement une rupture assez nette. Le mercure y atteint souvent les 30/32 °C. Cela dit, des orages, accompagnés de fraîcheur, ne sont pas à exclure.
L'été, les températures moyennes maximales montent jusqu'à 40 °C. Mieux vaut sortir le matin et le soir pour profiter de la diversité des paysages de la région.



Avenue HASSAN II de Fès

Liaison aéraine

Elle est reliée par vols directs à de nombreuses villes européennes : Paris, Marseille, Lyon, Bergame, Charleroi, Frankfurt, Alicante,etc...